Passion des animaux
21 Novembre 2018 à 17h10 - 221

Conseil pour savoir quoi faire à la mort de votre animal

Les animaux de compagnie font désormais partie intégrante de notre vie. Ce sont des êtres avec qui plusieurs aiment passer du temps, s’amuser ou pour des raisons de sécurité. Si votre chat ou chien décède, il est important de savoir ce que vous pouvez faire pour lui rendre hommage. La disparition de son animal de compagnie est aussi douloureuse que celle d’un enfant ou d’un être proche. Le fait d’avoir passé beaucoup de temps avec son chien ou son chat permet d’avoir un lien fort avec ce dernier.

Comment faire le deuil de son animal ?

Il est généralement difficile d’affronter ou d’accepter cette triste réalité. On se souvient encore de tous les moments uniques qu’on a passé avec son animal et c’est ce qui rend votre peine insupportable. Toutefois, le deuil d’un animal se fait le plus souvent en cinq étapes.

Une forte colère : l’on a du mal à y croire que son animal est réellement mort. Cette phase est caractérisée par l’envahissement d’une colère qui vous ravage de l’intérieur. Le propriétaire a tendance à se culpabiliser en croyant que la cause de cette mort est sa responsabilité et qu’il aurait pu faire quelques choses pour éviter le pire. Le propriétaire se rappelle de toutes ces choses qu’il a pu faire pendant les deniers moments de son animal et dont il regrette. Cependant, il faut se rassurer soi-même afin de sortir de cette étape.

Le déni : cette phase est caractérisée par le rejet de la vérité. Qu’on soit conscient ou pas, cette étape vous amène à refuser de croire à la mort de votre animal. Si vous n’êtes pas capable d’affronter la réalité, il est conseillé de se débarrasser des effets de votre animal. Vous pouvez néanmoins garder quelques souvenirs de lui à l’exemple des photos ou d’un collier.

La culpabilité : cette étape du deuil vous plonge dans une angoisse profonde. Elle permet de voyager dans ces pensées en revenant à chaque fois sur les moments qu’on a passé avec son compagnon. Le propriétaire est envahi par un sentiment de désespoir. On se dit qu’on aurait pu le sauver.

La dépression : c’est l’une des étapes les plus douloureuses du deuil d’un animal de compagnie. Vous serez dans une profonde tristesse causée par l’absence de votre chien ou de votre chat. Il faut éviter de se laisser emporter par le désespoir afin de causer un malaise chez soi. Toutes ces étapes du deuil de votre animal sont passagères et ne durent que pour quelques temps.

L’acceptation : cette étape vous permettra d’avoir à nouveau de l’espoir. On finit par intégrer et accepter la mort de son chien. Le propriétaire commence à se relever de son état abattu et se sent de plus en plus mieux. Toutefois, vous finirez par sortir de cette étape et organiser à nouveau votre vie sans votre animal. Ceci étant, beaucoup d'entreprises spécialisées vous donnent la possibilité de revoir votre compagnon grâce à des urnes pour animaux.

Bavardez par rapport à notre information !